En plus d’être un édulcorant sain, riche en sucres bénéfiques pour l’organisme, le miel est également un excellent antibiotique. Pour ses autres vertus, le miel est un produit très recherché sur le marché. Mais comment les abeilles fabriquent-elles le miel ?

Comment les abeilles fabriquent-elles du miel dans les ruches ?

Les abeilles dites réceptrices ont pour rôle de prendre des gouttes de nectar ou de miellat. Elles les laissent glisser le long de leur langue en veillant à ce qu’ils soient en contact avec les courants d’air qui circulent dans la ruche. Grâce à ce processus, l’eau se dégage du miel. Il est répété autant de fois jusqu’à ce que la partie liquide s’évapore complètement. Par la suite, les gouttes récoltées deviennent plus visqueuses et plus épaisses.

Ce qui est incroyable dans ce processus, c’est que des milliers de travailleurs œuvrent ensemble dans le traitement du nectar brut qui entre dans le puits de la ruche. Lorsque le nectar et le miellat prennent la consistance souhaitée par les abeilles, ils sont déposés dans les alvéoles des rayons. À ce stade, le miel a encore une teneur importante en eau risquant de provoquer un phénomène de fermentation. Pour éviter cela, les abeilles continuent à sécher le miel. Après quelques jours, les cellules sont scellées avec une fine couche de cire. La stabilité du miel mature est si élevée qu’il peut être scellé pendant plusieurs années sans être altéré. C’est pour cette raison que les apiculteurs savent qu’il ne faut pas récolter les rayons de miel à cellules ouvertes. Ils savent également pour pour obtenir du miel de qualité, il faut investir dans une ruche d’abeilles en bois qui ne nécessite aucun traitement chimique.

Les différents types de miels

On peut citer 3 types de miels, à savoir :

– Le miel floral
C’est le type de miel le plus courant. Il est issu du nectar des fleurs. Selon la concentration de nectar de la même fleur dans le miel, le miel floral peut être divisé en deux principales catégories : le miel monoflleur et le miel multifleur. Le premier type a une concentration de miel qui provient d’une seule plante. Les miels multifleurs quant à eux sont issus d’un nectar venant de plusieurs espèces florales.

– Le miellat
Ce type de miel est moins courant. Il découle de sécrétions produites par d’autres insectes. Ces sécrétions sont généralement laissées par les insectes sur les écorces des arbres. Le goût du miel est donc dicté par les diverses caractéristiques de l’arbre. C’est également un concentré de minéraux ayant une saveur plus prononcée que le miel qui provient des fleurs. En outre, ils ont une teneur en oligo-éléments assez importante.

– La mélasse
La mélasse a la particularité de ne pas être produite par les abeilles, mais par l’Homme. En d’autres termes, des outils spécifiques sont utilisés en vue de l’extraction de la sève des arbres. Celle-ci est ensuite transportée vers des lieux de traitement. La mélasse est riche en fer et contribue à fortifier les os. Pour profiter de ses vertus, vous pouvez incorporer la mélasse dans vos pâtisseries ou vos marinades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *