La suffisance alimentaire est devenue pendant le siècle dernier le premier souci mondial. La culture traditionnelle a fait place à une culture industrielle de masse. Certes, nous avons comblé l’insuffisance, mais l’impact sur l’environnement a été passé au second plan. Ce n’est que maintenant que nous nous rendons compte de la portée de ce choix.

Les conséquences de la culture intensive

La culture intensive a principalement eu comme conséquence la déforestation. Afin d’avoir plus de terrains à cultiver, il a été nécessaire de réduire les forêts en champ de culture. Pourtant, les arbres sont les seuls à pouvoir produire assez de gaz carbonique et de CO2 pour stabiliser l’atmosphère. La déforestation diminue la pluie qui est pourtant nécessaire, à la fois pour les cultures et la régénération de la terre. La terre a du mal à reprendre son souffle et la culture intensive amenuise de façon irrémédiable les nutriments. A terme, la culture intensive condamne la planète et nous même par ricochet.

Les produits chimiques dans l’industrie agroalimentaire

Dans cette quête d’augmenter la production, les produits chimiques sont très présents dans les cultures. Eléments synthétiques, ces produits ont du mal à être recyclés et se déversent directement dans la nappe phréatique. Nous assistons aujourd’hui à une pollution à grande échelle qui concerne tout le monde entier. Les ressources naturelles deviennent inexploitables et l’homme est en train de s’empoissonner lui-même.
Les recherches font d’ailleurs état du danger que représente l’utilisation de produits chimiques dans les aliments. Ils sont responsables de beaucoup de maladies actuelles. D’ailleurs, nous recensons aujourd’hui plus de cas de cancer qu’il y a soixante ans, une grande partie est liée à l’alimentation industrielle. Si la course à la suffisance alimentaire tendait à répondre à nos besoins actuels, l’impact de nos actes sera légué à nos descendants successifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *