En raison du réchauffement planétaire engendrant la hausse fréquente de la température au niveau planétaire, l’usage de l’air conditionné a considérablement augmenté au sein des foyers, mais aussi dans les entreprises. Depuis un certain temps, les appareils de climatisation ont envahi le marché de l’électroménager. La question est de savoir si ces appareils sont inoffensifs ou nocifs pour l’environnement. Pour y répondre, voici quelques éléments à connaître.

Les effets de la climatisation sur l’écologie

Le plus gros souci avec les climatiseurs, c’est qu’ils produisent des fluides favorisant l’augmentation des gaz à effet de serre. Non seulement ils polluent l’air, mais ils renforcent aussi le réchauffement climatique. En théorie, les gaz frigorigènes ne doivent pas sortir de l’appareil, mais dans la pratique, les fuites sont inévitables. Il y a toujours des résidus qui se dispersent dans l’atmosphère créant ainsi un véritable cercle vicieux entre hausse de température et besoin d’air conditionné de nombreux ménages. Par ailleurs, la climatisation est une source de consommation d’énergie importante. Avec l’augmentation exponentielle des usagers, on risque une surélévation des besoins en électricité dans les ménages et dans toutes les localités. Et jusqu’ici, la majeure partie de l’électricité est fabriquée dans des centrales exploitant les ressources naturelles qui impactent négativement aussi la qualité de l’air et de l’environnement.

Les mesures correctives adoptées par les professionnels du domaine

Face à la demande croissante de système de climatisation dans les bâtiments et aux obligations environnementales, il a fallu prendre des mesures pour remettre l’équilibre autant que possible. On a ainsi assisté récemment à l’émergence de la climatisation solaire comme alternative aux appareils qui fonctionnent à l’électricité provenant des centrales électriques. Pour amoindrir voire éliminer la consommation en électricité, les climatiseurs fonctionnant à l’énergie peuvent être d’excellentes solutions. Le système marche grâce à l’absorption de la compression thermique produite par les panneaux solaires. Il n’y a dans ce cas, aucune utilisation de fluides frigorigènes et très peu de besoins en électricité. Un autre système de climatisation écologique est également en train de se faire connaître dans le domaine. Il s’agit de la bio climatisation. Les appareils usités dans cette technique utilisent l’évaporation d’eau pour conditionner l’air. Économiques et respectueux de l’environnement, ils reposent sur un phénomène de refroidissement naturel pour assurer là, réduction de la température dans une pièce de la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *