La crise sanitaire a fortement bouleversé les habitudes de consommation du monde entier et la France ne fait pas figure d’exception. Au lieu d’acheter des vêtements et des accessoires de sport, ils se sont tournés vers l’alimentation et ont adopté une consommation plus responsable, favorisant les fruits et légumes locaux et bio. Si vous n’êtes pas encore pour le bio, nous vous livrons les réponses à la question : pourquoi consommer du bio ?

Pourquoi consommer des aliments bio ?

Il y a des multitudes de raisons de consommer du bio notamment pour préserver l’environnement. En consommant des aliments issus de l’agriculture biologique, vous contribuez à protéger la biodiversité, car les agriculteurs produisent des denrées sans pesticide et sans engrais chimique. Ainsi les sols, la nappe phréatique, l’eau, l’énergie et les paysages sont préservés.
La consommation de produits agricoles bio assure une meilleure santé pour les consommateurs ainsi que les agriculteurs puisqu’ils ne sont pas exposés au pesticide dans l’air et au résidu de pesticides que peuvent contenir les aliments.
Consommer bio c’est manger mieux, manger diversifiés, découvrir les goûts et avoir un meilleur rapport à l’alimentation.
En mangeant bio, on s’approvisionne localement et on soutient les agriculteurs locaux donc l’économie locale.

La consommation de bio renforcée pendant la crise sanitaire

La tendance de consommation des Français a évolué ces derniers mois notamment à cause des restrictions sanitaires. Au-delà de la prise de conscience environnementale, les consommateurs ressentent le besoin de consommer plus responsable. Même si la consommation de légumes et de fruits a bondi de 5 %, la part de bio a vu une baisse de 1 % au dernier trimestre de l’année 2020. Cela s’explique par l’arbitrage du prix et la baisse du pouvoir d’achat qui conduit les citoyens à se détourner des produits bio qui sont généralement coûteux.
Depuis mars et avril, la consommation de fruits et légumes connaît un rebond et la tendance à manger locale, saisonnière et bio s’est beaucoup renforcée au cours de la crise. Les consommateurs achètent davantage de produits frais et de saison plus qu’auparavant et essayent d’acheter des produits locaux pour privilégier les producteurs locaux par esprit de solidarité et par souci de santé. La consommation de bio connaît une croissance et attire 15 % de nouveaux consommateurs, notamment des jeunes de moins de 25 ans soucieux de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *