S’il y a un type de déchets qui s’accumulent énormément après les fêtes de fin d’année, ce sont les emballages. Les papiers cadeaux bien sûr mais surtout les cartons de toutes les tailles, de toutes les formes, par dizaines de millions voire plus. Car il en faut pour bien empaqueter toutes ces jolies choses qu’on a offert aux membres de notre famille, à nos amis, à nos collègues et autres connaissances.

Que disent les producteurs ?

C’est ainsi, c’est la fête ! Mais cette surproduction de déchets de cartons et d’emballages signifient tout simplement surproduction de cartons et d’emballages. Alors, que proposent les producteurs face à ce dilemme ? Si on prend l’exemple de Amazon, il a dû revoir sa stratégie de packaging et pour cela, a mis en place une pilleuse de cartons afin de réduire, un tant soit peu la production d’emballages. Dans tous les cas, l’idée de transformer les produits sur place, au niveau local doit être sérieusement envisagée parce qu’il est tout bonnement impossible de continuer à produire des emballages alors qu’on ne sait où les mettre une fois qu’ils deviendront des déchets.

Et que doivent faire les consommateurs ?

Peut-être qu’une meilleure prise de conscience de la part des consommateurs peut aider à mieux gérer les déchets d’après fête. Le fait est que de plus en plus de citoyens sont conscients de l’importance de moins consommer pour produire moins de déchets et de trier ceux-ci, mais l’euphorie des fêtes de fin d’année fait quelque peu oublier toutes les bonnes résolutions de l’année. Si vous l’avez remarqué, on surconsomme toujours durant les festivités de Noël et du Nouvel An, toujours. Donc, il serait bien de sensibiliser les consommateurs sur un comportement plus responsable lors des fêtes de fin d’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *